Galsen7

Tirs de lacrymogènes sur le convoi de Sonko: Déthié Fall et Alioune Tine s'indignent

 

Les agissements de la Gendarmerie à Joal Fadiouth ce dimanche contre le cortège de Ousmane Sonko, qui a démarré sa tournée nationale, ont été dénoncé par le mandataire de la coalition Yewwi Askan Wi, Déthié Fall et le fondateur de AfrikaJom Centre, Alioune Tine.

Selon Déthié Fall, Macky Sall doit savoir que le Sénégal n’est pas son royaume. 

« Je dénonce vigoureusement l’arrêt du convoi du Président Ousmane SONKO à Joal, par les forces de l’ordre, au moment où il était en déplacement dans le cadre de ses tournées politiques. La liberté de circulation est un droit sacro-saint, inaliénable, non négociable, reconnu par la constitution et aucune restriction de ce droit constitutionnel ne saura être acceptée. Macky SALL doit savoir qu’il n’est pas dans un royaume pour s’autoriser de si vilaines pratiques. Nous ferons face et combattrons, comme toujours, toutes velléités de dictature au Sénégal »,a écrit Déthié Fall dans un communiqué.

Quant au membre de la Société civile, Alioune Tine, il accuse les forces de l’ordre d’avoir créé des troubles à l’ordre public en barrant le convoi de Sonko.

"Empêcher la tournée politique du leader Ousmane Sonko par cette mobilisation exceptionnelle des forces de l’ordre, c’est cela la menace à l’ordre public en plus d’enfreindre la légalité. Une maladresse politique qui s’avère une grande pub pour Sonko. De la retenue!" publie le fondateur de AfrikaJom Centre.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne