Galsen7

Rufisque: une enseignante casse le bras de sa bailleuse

 

Pour une histoire de nourritures et d'insalubrité, M.D.Sall une enseignante de 23 ans envoie aux urgences sa bailleuse qui s'est retrouvée avec une ITT de 30 jours.

Peinée de voir la situation dans laquelle vivaient M.D.Sall et son mari B.Ka, la bailleuse T.Badiane invite le jeune couple à déjeuner chaque jour. Cependant, comme dit le dicton “chassez le naturel, il revient au galop”. Dès que la situation de son mari s’est améliorée, M.D.Sall a changé de comportement et sa cohabitation avec la bailleuse devenait de plus en plus compliquée.

 La goutte d’eau qui a fait déborder le vase s’est déroulée au début du mois d’octobre lorsque Mme Badiane est allée devant la chambre de M.D.Sall en lui demandant de ne plus salir la terrasse avec des restes de nourriture et l’eau sale. Frustrée, la jeune mariée lui jette une tasse à deux reprises. Blessée, la dame Badiane se retrouve avec un bras cassé et un certificat médical attestant d'une incapacité de travail de 30 jours. 

Appelée à la barre, la mariée de 23 ans dit avoir demandé à la partie civile d’arrêter de l’accuser. Mais, dit-elle, Mme Badiane n’a rien voulu entendre, l’a giflée avant de lui jeter un couvercle de marmite. Ainsi, pour se défendre, elle lui a lancé la tasse d’eau parce qu’elle saignait au front.

Après une longue discussion avec les deux parties, le juge a condamné M.D.Sall à trois mois de prison avec sursis et à payer 150.000 FCFA à la bailleuse T.Badiane.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne