Hala Abou-Hassira : "il faut arrêter avec la politique du deux poids deux mesures"

 

Il y a quarante-huit heures, le Hamas lançait une attaque d’une ampleur inédite en territoire israélien, faisant plus de 700 morts et plus de 2 000 blessés. Selon les derniers bilans, une centaine de personnes israéliennes sont retenues en otage. En riposte, les forces israéliennes ont pilonné la bande de Gaza. Les bombardements pleuvent sur le territoire depuis samedi matin.

Dans un entretien accordé à Rfi, l’ambassadrice de Palestine en France, Hala Abou-Hassira a été interpellée sur la question de savoir est-ce que l’autorité palestinienne soutient aujourd’hui l’opération lancée par le Hamas samedi, y compris son mode opératoire ?

Elle a rétorqué : « l’ensemble du peuple palestinien fait face à une agression, que ce soit dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie. Quatorze morts depuis hier en Cisjordanie. Le peuple palestinien est uni aujourd’hui dans sa lutte pour sa liberté, pour son droit inaliénable à l’auto-détermination, et on ne va pas lâcher ».
Et la diplomate palestinienne d’enchaîner : « Il faut arrêter avec la politique du deux poids deux mesures. Quand on voit que le Palestinien est déshumanisé, que les enfants palestiniens sont déshumanisés, les vies des Palestiniens ne comptent pas, il faut retenir les vies des Palestiniens, il faut retenir les morts Palestiniens ».

Hala Abou-Hassira profite de cette occasion pour interpeller, encore une fois la communauté internationale :

« Nous comptons autant que chaque Ukrainien, on a le droit à la résistance à l’occupation militaire israélienne, comme c’est garanti par le droit international. D’ailleurs, Israël est dans l’obligation aujourd’hui de protéger la population civile sous occupation. Israël doit arrêter son agression, doit arrêter son occupation ».

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne