Galsen7

Modifications ciblées de la Constitution et du Code électoral: Birahim Seck dénonce

 

Le gouvernement sénégalais a annoncé mercredi avoir examiné et adopté en Conseil des ministres les premiers textes pour la mise en œuvre des conclusions du dialogue.

Des projets de loi portant révision de la Constitution, loi modifiant le Code électoral et le Code pénal ont été adoptés visant à rendre éligible Khalifa Ababacar Sall et Karim Wade, condamnés respectivement pour escroquerie portant sur les deniers publics et enrichissement illicite.

Le Coordonnateur du Forum civil, Birahim Seck, a dénoncé via son compte Twitter une telle mesure qu'il juge aux antipodes des principes de bonne gouvernance.

"Les modifications ciblées de la Constitution et du Code électoral pour permettre à Monsieur Karim Meissa WADE et à Monsieur Khalifa Ababacar SALL de participer à l'élection présidentielle de 2024 sont une grave entorse à la bonne gouvernance et à la reddition des comptes", a écrit le patron de la filiale sénégalaise de Transparency international.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne