Galsen7

Mamadou Niang: "Sonko est bel et bien candidat à la présidentielle de 2024"

 

« Ousmane Sonko est loin d'avoir perdu son éligibilité ». C'est du moins ce qu'a déclaré le chargé des opérations électorales de Pastef Les Patriotes Kaolack (centre), Mamadou Niang qui crie à une "justice à deux vitesses".

«Malheureusement nous avons vu au Sénégal comment Macky Sall utilise le système judiciaire pour écarter leurs adversaires de la course présidentielle 2024. Le cas de Ousmane Sonko en est un exemple frappant. La situation de Sonko a suscité de nombreux inquiétudes quand à la manipulation du système judiciaire à des fins politiques. Le recours de la justice pour écarter un adversaire politique est non seulement anti démocratique mais cela porte atteinte à l'indépendance et à l'intégrité du système judiciaire», a-t-il déclaré à la RFM.

Le responsable Pastef à Kaolack a appelé : «toutes les forces vives de la Nation pour faire face à un régime à l'agonie qui veut balafrer les acquis démocratiques que le Sénégal a déjà acquis».

Face à la presse ce mardi, lendemain de la condamnation de son leader à 6 mois de prison avec sursis, M. Niang a tenu à dire que «Ousmane Sonko est loin d'avoir perdu son éligibilité».

Avant d'expliquer : «le code électoral a dit, dans l'article 29 alinéa 3 : "ne doit pas être inscrit sur la liste électoral ceux condamnés à plus trois d'emprisonnement sans sursis ou à une peine d'emprisonnement d'une durée supérieure à 6 mois avec sursis"».
Cela veut dire selon Mamadou Niang que « Ousmane Sonko est bel et bien candidat à la présidentielle de 2024 ».
Le chargé des opérations électorales de Pastef Les Patriotes Kaolack (centre) tient à souligner que : «personne ne peut intimider la mentalité des Sénégalais».
Il a informé qu'ils feront face à l'Etat. «Nous ferons une résistance farouche contre un régime finissant qui peut s'accrocher au pouvoir», a-t-il conclu.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne