SU: Dr Babacar Niang interrogé sur a mort de Doudou Fall

 

Arrêté la veille à Médina Ndiathbé, Dr Babacar Niang a été placé en garde à vue ce mercredi dans les locaux de la Sûreté urbaine (SU). Il est poursuivi pour non-assistance à personne en danger et homicide involontaire. Ces griefs font suite à la plainte de la famille de Mamadou Ly dit Doudou Fall, agent à la mairie de la Médina, qui a succombé à ses blessures après qu’il a été lynché jeudi dernier. 

Dans la plainte il est mentionné que le personnel de l’ambulance de Suma Assistance qui transportait le défunt, a demandé à celui-ci s’il était membre de Pastef. 

Et qu’à cause de sa réponse négative, il a été négligé sous prétexte que la priorité pour la clinique est de prendre en charge les militants du parti de Ousmane Sonko en vertu d’un contrat qui lierait ladite formation politique à la clinique privée.

Dr Babacar Niang a rejeté cette accusation. Il a précisé que ses agents ont juste demandé au patient s’il avait une prise en charge ou pas. Il a également nié avoir conclu un contrat avec Pastef stipulant que ses militants blessés lors des manifestations doivent être pris en charge prioritairement dans sa clinique.

Le médecin a reconnu cependant que deux de ses collaborateurs, Dr Ousmane Cissé et l’infirmier Alé Ba, lui ont demandé de les prévenir chaque fois que son établissement reçoit un militant de Pastef. 

Il a ajouté que malgré tout, Dr Cissé, neurochirurgien, avait promis de passer vendredi pour prendre en charge Doudou Fall, mais que la famille de ce dernier l'avait déjà transféré.

Libération, qui donne ces informations dans son édition de ce jeudi, rapporte que Dr Babacar Niang sera une nouvelle fois interrogé ce jeudi. 

Le journal précise que cette deuxième audition portera sur les conditions de prise en charge de Ousmane Sonko à Suma Assistance.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne