Galsen7

L'état de Pape Alé inquiète ses médecins

 

Les proches du journaliste Pape Alé Niang sont très inquiets. Le directeur de Publication du site Dakarmatin poursuit sa grève de la faim entamée il y a 14 jours et refuse de suivre le traitement des médecins qui sont à son chevet.

Conséquence : « Il a gravement rechuté », selon des informations des membres de la Coordination des associations de presse (Cap), repris par Bès Bi le jour.

En fin de semaine, il a dit être prêt au sacrifice suprême pour dénoncer son emprisonnement « arbitraire et injuste ».

Pape Alé Niang est retourné en prison le 20 décembre dernier, à la suite d’une révocation de la mesure de contrôle judiciaire, après son inculpation, en novembre dernier, pour divulgation d'informations de nature à nuire à la défense nationale, recel de document administratif et diffusion de fausses nouvelles.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne