Galsen7

Hausse des prix du carburant et l'électricité: Abdou Karim Fofana se justifie

 

Révélée en exclusivité par le journal Bés bi dans son édition de ce vendredi, la hausse des prix de l’essence, du gasoil et de l’électricité a été confirmée par le gouvernement. Joint par la Rfm, le ministre du Commerce a justifié la nouvelle grille tarifaire qui sera publiée ce soir et mise en vigueur à partir de demain à 18h, comme l’a indiqué le journal du groupe Emedia.

« On a pensé que les personnes avec des véhicules au diésel sont les plus nécessiteuses et ont le plus besoin de subventions. Mais on découvre dans les statistiques que 52% des véhicules au diésel sont des véhicules de plus de 11 chevaux, donc des 4X4. Est-ce qu’on doit subventionner celui qui a une petite voiture au même titre que celui qui a une 4X4 ? », s’interroge Abdou Karim Fofana.

Rencontre avec les transporteurs, les boulangers… la semaine prochaine

D’après le porte-parole du gouvernement, il y aura 100 francs de plus sur le gasoil, 100 francs de plus sur l’essence « parce qu’en réalité la subvention continue jusqu’à présent ».

M. Fofana précise : « Quand vous achetez aujourd’hui un litre de gasoil, vous payez 655 francs, l’Etat paie 400 et quelques francs. Demain (samedi), vous allez payer 700 et quelques francs et l’Etat va payer 300 francs. Donc, la subvention continue, elle est plus ajustée. »

Toutefois, le ministre annonce un dispositif spécial pour les boulangers les fabricants de glace et les transporteurs. « Tout cela sera discuté la semaine prochaine », informe Abdou Karim Fofana

Pour l’électricité, la tranche sociale (jusqu’à 150 kwts) sera épargnée selon le ministre du Commerce. « La réalité des prix n’est pas appliquée. Si elle était appliquée, le prix du gasoil serait à 1000 et quelques francs. Le prix du carburant serait à 1400 et les personnes qui ont des revenus modestes avec peu d’électricité auraient payé plus », conclut-il.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne