Galsen7

Bambilor: la SICAP se fait expulser sur un terrain de plus de 70 hectares

 

La Société immobilière du Cap-Vert (SICAP) paye les turpitudes de l’ancienne direction générale qui avait décaissé 4,2 milliards de FCfa pour l’achat d’un terrain litigieux de 70 hectares à Bambilor sans exiger auparavant le moindre papier.

Selon Libération, il s’agit d’un verdict avec des conséquences très graves pour le projet des 100 000 logements que le juge des référés a rendu le 26 décembre dernier.

À la requête de la Banque régionale des marchés (BRM), le tribunal a constaté que la SICAP est occupant sans droit ni titre de l’immeuble objet du Tf numéro 10823/R propriété de la BRM.

De ce fait, le juge des référés a ordonné son expulsion desdits lieux tant de sa personne de ses biens que de tout occupant de son chef. Pire, le tribunal a aussi ordonné la démolition des constructions qui y sont édifiées, ce à la charge de la BRM et aux frais de la SICAP.

Avec cette décision, la société immobilière perd non seulement 4,2 milliards, décaissés hors de la vue d’un notaire et sans même l’aval du Conseil d’administration, mais aussi deux de ses projets d’envergure.

 Pour recouvrer l’argent décaissé, à la faveur d’un changement de direction, la SICAP avait déposé plainte avec constitution de partie civile avant qu’une information judiciaire ne soit ouverte en septembre 2021.

Deux des mis en cause, Fara Ndiaye Tall, directeur général de Mina hôtel, et Cheikh Mbacké Thiam, gérant, ont été inculpés puis libérés sans même un “petit” contrôle judiciaire.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne