Galsen7

Accident de Kaffrine: Macky presse le gouvernement sur les 23 mesures

 

41 personnes sont décédées après la collision entre deux bus, dimanche dernier, à Sikilo (Kaffrine). Après cet accident d’ampleur inédite au Sénégal, un conseil interministériel a été tenu où 23 mesures ont été prises pour lutter contre l’insécurité routière. L’application de ces mesures demeure une problématique, tant le Sénégal n’est pas réputé pour l’effectivité des réformes.

Conscient de cela, le Président, Macky Sall, a ordonné au gouvernement, hier lors du Conseil des ministres, “de mettre en œuvre sans délai, avec l’implication de toutes les parties prenantes, les mesures arrêtées lors du Conseil interministériel sur la sécurité routière”.

 L’application des décisions retenues, fera l’objet, en Conseil des ministres, d’un suivi et d’une évaluation hebdomadaire.

Pour rappel, le gouvernement a annoncé mardi de nouvelles mesures pour lutter contre l'insécurité routière, dont une interdiction des voyages nocturnes en bus et de l'importation des pneus d'occasion. Les véhicules de transport public de voyageurs seront interdits de "circuler sur les routes interurbaines entre 23H00 et 05H00", a annoncé le Premier ministre Amadou Bâ.

 Les bus appelés "horaires", convoyant des passagers et des marchandises, dont plusieurs circulent la nuit de région en région, sont un des principaux moyens de transport au Sénégal et causent de nombreux accidents. 

D'autres mesures interdisant l'importation de pneus d'occasion et rendant "obligatoire le plombage des compteurs de vitesse des véhicules de transport de personnes et de marchandises à 90 km/h" ont également été annoncées lors de la réunion de mardi.

Les premiers arrêtés pour rendre exécutoires les 23 nouvelles mesures annoncées seront pris ce jeudi.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne