Galsen7

Paoskoto: Maba Diakhou Ba immortalisé à Pathé Badiane

 

Le ministre de la Culture et du Patrimoine, Aliou Sow, a posé, mercredi, la première pierre d’une stèle destinée, à "traduire la dimension religieuse du résistant Maba Diakhou Bâ", qui vainquit les forces coloniales françaises dirigée par le gouverneur Pinet Laprade lors d’une bataille qui eut lieu à Pathé Badiane, dans la commune de Paoskoto (département de Nioro du Rip) le 30 novembre 1865.

L’infrastructure prendra la forme d’une "Alwa". “Une mosquée sera aussi construite sur le site pour le recueillement des visiteurs”, a avancé Aliou Sow en marge de la 4e édition de la commémoration de cette bataille, tout en promettant des bourses et subventions pour les chercheurs qui s’intéressent à l’œuvre et à la vie de Maba Diakhou Bâ.

Le ministre s’engage également à faire un film pour donner du contenu culturel sans oublier la promotion d’une représentation théâtrale sur son œuvre et sur l’ensemble de ses actions pour que la jeune génération puisse s’en inspirer.

Et d’encourager les acteurs culturels et artistiques à œuvrer dans ce sens par la création multiforme de pièces de théâtre, livres, musique et autres, afin de nous sauver de l’oubli.

Aliou Cissé a rappelé que Maba Diakhou Bâ avait constitué une véritable université avec des maîtres de rang ultra élevé dont Mame Mor Anta Saly Bâ, père de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, El Hadj Abdoulaye Niass, père de Cheikh Al Islam El Hadj Ibrahima dit Baye, entre autres érudits, pour enseigner le Coran, diffuser et consolider la foi islamique.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne