Galsen7

Ousmane Sonko: "Macky Sall, le promoteur et le protecteur de pratiques malsaines"

 

Selon lui, ces partenaires ont, par ce "justificatif boiteux" de Moustapha Ba, une bribe de réponse des raisons du sous-développement du Sénégal. "Voilà pourquoi, malgré tout ce que vous avez donné au Sénégal, nous sommes le 25e pays le plus pauvre", lâche-t-il.

Comme pour en rajouter une couche, Ousmane Sonko affirme que "ce président de la République qui tend à leur faire croire qu'il est le seul garant d'un Sénégal stable, démocratique, est le même qui garantit la gabegie, la mal gouvernance, le détournement des deniers publics et particulièrement dans des moments de crise sanitaire.

Face à la presse, le leader du Pastef décrit Macky Sall comme "le promoteur et le protecteur de pratiques malsaines qui ont permis à certains de ses collaborateurs ministres de détourner des milliards de fonds auxquels vous avez contribué".

En ce sens, Habib Sy est d'avis que ces 13 partenaires, selon le rapport de la Cour des Comptes, "ne peuvent pas rester indifférents par rapport à ce qui s'est produit dans la gestion des fonds dédiés à la lutte contre la Covid" car, rajoute-t-il, "l'argent donné à l'État du Sénégal provient des contribuables de ces pays".

Pour sa part, Ousmane Sonko a invité la communauté internationale à se rapprocher de l'opposition. Il estime, en effet, que "ces derniers ne font aucun effort pour avoir le contact minimum avec l'opposition qui, pourtant, a fini de gagner la confiance d'au moins 54 % des Sénégalais".

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne