Galsen7

Mondial 2022: "la plus belle phase de groupes d’une Coupe du Monde" selon Gianni Infantino

 

Gianni Infantino a qualifié le début de Qatar 2022 de “plus belle phase de groupes d’une Coupe du Monde”, au vu des matches palpitants disputés dans les huit poules, des records d’affluence et d’audience télévisuelle à travers la planète, et de l’immense succès rencontré par le FIFA Fan Festival auprès des supporters de toutes nationalités.

S’exprimant à la veille des quarts de finale, le président de la FIFA a fait l’éloge de la qualité de jeu des 32 équipes qui se sont affrontées au premier tour et a insisté sur la passion régnant dans les stades, au FIFA Fan Festival et dans les Fan Zones du Qatar.

“J’ai vu tous les matches, et il s’agit tout simplement de la plus belle phase de groupes d’une Coupe du Monde de la FIFA™, ce qui est très prometteur pour le reste de la compétition”, s’est-il réjoui. “Nous avons assisté à des rencontres de très grande qualité dans des stades magnifiques. Nous nous y attendions, mais le public a, lui aussi, été extraordinaire, avec plus de 51 000 spectateurs en moyenne.”

“Le tournoi a battu des records d’audience télévisuelle, déjà plus de deux milliards de téléspectateurs, c’est phénoménal”, a-t-il poursuivi. “Sans compter les deux millions et demi de personnes dans les rues de Doha et les quelques centaines de milliers chaque jour dans les stades, encourageant tous leurs sélections dans une ambiance exceptionnelle, les buts somptueux, une effervescence fabuleuse, les coups de théâtre et les surprises.”

L’un des piliers de la vision du Président Infantino consiste en la collaboration avec les associations membres et les confédérations afin d’accroître la compétitivité du football mondial. 

En 2022, des équipes de tous les continents ont accédé aux huitièmes de finale, du jamais vu jusqu’ici en Coupe du Monde de la FIFA. Trois étaient issues de la Confédération Asiatique de Football (AFC) – une autre première – et deux de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour la deuxième fois dans l’histoire de l’épreuve. Autant de signes positifs pour le développement du football mondial à l’avenir, comme l’a souligné M. Infantino.

“Il n’y a plus de petites et de grandes équipes”, a-t-il commenté. “Le niveau est très équilibré. Pour la première fois, des sélections de tous les continents se sont qualifiées pour la phase à élimination directe, ce qui montre que le football devient véritablement mondial.”

Les chiffres publiés à la fin de la phase de groupes ont montré une affluence cumulée de 2,45 millions pour les 48 premiers matches, tandis que le premier tour à élimination directe a offert un total de 28 buts sur les huit matches disputés, le total le plus élevé depuis l’introduction des huitièmes de finale en 1986.

 Le président de la FIFA a conclu en évoquant ses espoirs pour les huit matches restants avant le sacre des nouveaux champions du monde au Lusail Stadium le 18 décembre.

“Nous espérons que le succès qui a marqué les débuts de la Coupe du Monde de la FIFA se poursuivra jusqu’à la fin de la compétition. Je suis sûr que nous atteindrons la barre des cinq milliards de téléspectateurs dans le monde”, a-t-il affirmé.

 “Concernant la fréquentation des stades, presque tous les matches se jouent à guichets fermés. Les Fan Festivals et les Fan Zones regorgent également de visiteurs venus fêter l’événement.”

“Au final, nous souhaitons simplement apporter du bonheur et des sourires aux quatre coins de la planète, ce qui est l’objectif du football et de la Coupe du Monde de la FIFA.”

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne