Galsen7

Ismaila Madior Fall sur le 3e mandat: "j'ai déjà donné mon avis en tant que prof de droit"

 

Hier à l’Assemblée nationale, le ministre de la Justice avait fait l’impasse sur les nombreuses interpellations des députés sur la question d’une éventuelle 3e candidature de Macky Sall. À Mimi Touré, Barthélémy Dias et Cie, il a servi le silence comme seule réponse. Mais, durant les travaux de commission, Ismaila Madior Fall avait tout de même dit quelques mots sur cet écheveau qui n'a toujours pas été démêlé par l'auteur principal.

«Sur la nouvelle candidature du Président de la République, le Ministre a d’abord, précisé avoir donné son avis en tant que Professeur de Droit sur la question, tout en relevant que cet avis n’est point revêtu de la force de la chose jugée. Par conséquent, à la juridiction compétente de dire le Droit, et à la Doctrine d’émettre un avis scientifique», a répondu Ismaila Madior Fall aux députés.

Veut-il dire par là que Macky Sall saisira les sages du Conseil constitutionnel en temps voulu afin qu’il «dise le droit» ? Aucune précision à ce sujet.

Dans le secret des travaux de commission dont le rapport est parcouru par iGFM, le Garde des Sceaux d’ajouter que «le Conseil constitutionnel, saisi à propos du projet de révision constitutionnelle par voie référendaire en 2016, avait enlevé la disposition transitoire du projet de l’article 27 de la constitution et dont le libellé était que ‘‘cette disposition est applicable au mandat en cours’’»

Veut-il dire par là, que «nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs», n’est donc pas applicable au mandat en cours ? 

L’auteur de la réforme constitutionnelle s’est gardé de faire toute déduction.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne