Galsen7

Imam Kanté: "étrange de ne rien voir ou entendre de nouveau lors de la « confrontation »"

 

Le dossier Adji Sarr/ Ousmane Sonko avance à pas de caméléon. Les Sénégalais tenus en haleine depuis presque deux ans (2ans) espèrent franchir ce cap. L'imam de la grande mosquée du Point E abonde dans ce sens et s’interroge sur l’avortement de la confrontation des deux protagonistes.

La confrontation mardi n’a pas eu lieu entre Adji Raby Sarr qui accuse de viol Ousmane Sonko. En présence de leurs avocats, l’accusé et l’accusatrice ont refusé de répondre à certaines questions. Et Imam Kanté d’interpeller la masseuse sur ses preuves irréfutables.

« Avec tout ce qui a été dit par la partie accusatrice sur l’existence de preuves irréfutables et décisives d’actes de viol tels que définis par la loi, c’est quand même étrange de ne rien voir ou entendre de nouveau lors de la « confrontation ». Et qu’on nous dise que ce n’était pas le moment !, » demande t-il avant d’évoquer le cas du test Adn demandé à Ousmane Sonko.

« Il me semble que l’établissement de ces supposées preuves ne peut pas être empêché par le refus de répondre ou du test ADN de la part de la partie accusée.» 

La confrontation « Avortée », les deux parties en conflit ont fait des déclaration, en premier Ousmane Sonko qui apporte des éclaircissements sur le déroulement de l’audition quant à Adji, elle réclame un procès public.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne