Galsen7

Angleterre-Sénégal: un nouveau milieu de terrain pour les Lions

 

Sans Idrissa Gana Gueye suspendu, le sélectionneur national va devoir recomposer son milieu de terrain pour défier l’Angleterre ce dimanche en match comptant pour les huitièmes de finale de ce Mondial 2022. Nampalys Mendy devrait remplacer le vice-capitaine des Lions dans l’entrejeu même si Pape Matar Sarr et Krépin pourraient aussi avoir leur mot à dire.

Le compte à rebours a été lancé depuis la qualification actée mardi après le succès contre l’Équateur (2-1). Le Sénégal en découdra avec l’Angleterre dans une rencontre où les Lions seront les outsiders. Un match difficile attend les coéquipiers d’Ismaïla Sarr ce dimanche au Al Bayt Stadium. Ils devront livrer une prestation sérieuse de bout en bout pour éliminer les Anglais et prolonger l’aventure. Mais les Lions devront faire sans le patron du milieu de terrain.

Averti contre la Tri, Idrissa Gana Gueye est suspendu pour cette rencontre contre l’Angleterre pour cumul de cartons. Une absence notable tant le milieu de terrain d’Everton a livré un premier tour de qualité. Faisant partie de ces joueurs sénégalais à avoir disputé l’intégralité des trois premiers matchs avec Édouard Mendy, Youssouf Sabaly et Kalidou Koulibaly, il jouait à merveille son rôle de relayeur, d’amorceur du pressing sénégalais et participait grandement à l’animation offensive. Un travail de sape qui va forcément manquer à une équipe sénégalaise qui devra imposer sa patte face à un milieu anglais de qualité.

Nampalys en pôle

Aliou Cissé sera amené à composter un trio inédit pour son entrejeu. Le sélectionneur national devrait disposer sa formation dans un 4-3-3 à l’image de celui qui a été mis en place contre l’Équateur et les Pays-Bas. Avec cette suspension de Gana Guèye, Cheikhou Kouyaté constituait une bonne alternative dans un profil box-to-box avec son expérience et son volume de jeu. Mais touché aux ischios depuis le premier match, Cheikhou Kouyaté n’a toujours pas repris l’entraînement collectif et sera forfait pour dimanche. C’est Nampalys Mendy qui devrait ainsi prendre la place de Gana dans le onze de départ.

Il formerait un trio inédit avec Pathé Ciss et Pape Gueye. Ce serait la première fois que ces trois seront alignés dans la même rencontre. Le joueur de Leicester est un joueur d’expérience et a effectué deux bonnes prestations lors des deux premières rencontres avant d’effectuer une bonne entrée en jeu contre la Tri. Nampalys fait également partie de ces joueurs de confiance de Cissé, et ça fera bientôt un an. Il a aussi l’avantage d’évoluer en Premier League comme cinq autres de ses coéquipiers. Même s’il ne joue plus régulièrement depuis deux saisons, cet aspect constitue un atout en sa faveur pour une éventuelle titularisation. Mais Mendy a montré de meilleures aptitudes dans le rôle d’essuie-glace devant la défense qu’en relayeur. Á moins que Ciss évolue plus haut et lui laisse le rôle de sentinelle.

Plusieurs combinaisons sont possibles et Nampalys devrait y figurer pour contrecarrer le milieu anglais qui pourrait être composé de Jude Bellingham, Declan Rice et Jordan Henderson (ou Kalvin Phillips). Pour leur part, Pathé Ciss et Pape Gueye devraient enchaîner une deuxième titularisation de suite après avoir tenu leur rang lors de la précédente rencontre. Une autre paire de manches les attend néanmoins face à un milieu technique et impactant de l’Angleterre. Ils seront attendus pour apporter cette intensité, ce pressing tout terrain et une grinta à toute épreuve.

Pape Matar ou Krépin, une option plus offensive

Le technicien aux dreadlocks pourrait également être appelé à titulariser un joueur à vocation plus offensive. Pape Matar Sarr et Krépin Diatta pourraient faire l’affaire dans ce rôle de relayeur-animateur. Cela dans le souci d’apporter plus de créativité et une certaine animation dans le jeu. Mais il semble peu probable qu’Aliou Cissé joue cette carte d’autant plus que les deux joueurs n’ont pas été crédités de bonnes performances durant cette Coupe du monde. Le sociétaire de Tottenham a toutefois montré de belles dispositions en compagnie de Pathé et Pape Gueye en amical en septembre dernier face à la Bolivie qui est un adversaire d’un calibre largement inférieur à l’Angleterre. Mais son jeune âge de même que ses sautes de concentration pourraient lui coûter une place de titulaire. Transparent lors de ses deux titularisations contre les Pays-Bas et le Qatar, Krépin a perdu du crédit aux yeux d’Aliou Cissé qui ne devrait pas le lancer d’entrée dans une rencontre aussi capitale. Son manque de prise d’initiative et de confiance constituent un frein à un éventuel come-back dans le onze de départ.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne