Galsen7

Libération de Pape Alé: grève de faim, journée sans presse, Boycott activités du Gouvernement

 

Pape Alé Niang pourrait entamer une grève de la faim, d’ci à lundi, jugeant illégale son arrestation. Alors que la Cap est prête à mettre en branle un 2e plan d’action très corsé, au moment où Reporters sans frontières (RSF) compte rendre visite au journaliste d’investigation.

Pape Alé Niang, incarcéré dans le cadre de ses fonctions. est en prison depuis 23 jours. Son dossier n’a bougé d’un iota, malgré les avis d’intention de médiation des ministres de la Justice et de la Communication.

Le journaliste d’investigation pourrait reprendre sa diète de protestation, d’ici à lundi. Une manière pour lui d’être utile au combat de ses confrères. C’est du moins ce que révèle Lissa Faye de la Coordination des Associations de presse (Cap) qui exige la libération du confrère.

« Rien n’a été fait pour sa libération. Ses avocats attendent en vain une audition dans le fond pour pouvoir déposer une demande de mise en liberté provisoire. Nous pensions qu’un journaliste en prison c’était fini au Sénégal, malheureusement c’est ce que nous vivons et dénonçons », regrette sur la rfm le Président de l’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en ligne (Appel).

Toutes choses qui font que la presse risque d’aller vers une journée sans presse, le boycott des activités du Gouvernement et autres visites auprès des représentations diplomatiques, au moment où Reporters sans frontière (RSF) s’annonce au Sénégal pour rendre visite au pisse-copie.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne