Galsen7

Racine Talla : "il n’y a plus de chef au sein de l’Apr de Guédiawaye"

 

L’esplanade de la mairie de Wakhinane-Nimzat a abrité samedi dernier un meeting de lancement des activités politiques du mouvement « Forces vives de Guédiawaye », avec à sa tête le coordonnateur local du Réseau des enseignants républicains de ce département. Au cours de cette rencontre, note l’As, le maire Racine Talla et les membres du mouvement ont réclamé une recomposition de l’échiquier politique.

Les résultats des dernières élections locales ont prouvé qu’il n’y a plus de leader au sein de l’Alliance pour la république (Apr) au niveau du département de Guédiawaye, et qu’une recomposition de l’échiquier politique local s’impose. C’est la conviction du maire de la commune de Wakhinane-Nimzat. Racine Tall a fait ce plaidoyer lors du meeting de lancement des activités du mouvement politique citoyen républicain «Forces vives de Guédiawaye» que dirige Yaya Kane, coordonnateur départemental du Réseau des enseignants de l’Apr.

Racine Talla : «Il n’y a plus de chef au sein de l’Apr de Guédiawaye. Nous avons tout perdu. On n’est pas dans une situation où chacun doit se frayer un chemin comme une entreprise de sauvetage personnel. Il n’y a plus de leader véritable dans le département parce qu’on a tous perdu. Que chacun retourne à la base, réorganise ses rangs et ceux du parti, élargisse les bases de la coalition Benno Bokk yaakaar (Bby). C’est ce qui est plus important. Cela ne nous gêne aucunement qu’Aliou Sall ou un autre comme Lat Diop ou Néné Fatoumata dirige la coordination départementale, parce que nous avons tous perdu et les cartes doivent être rejouées.»

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne