Galsen7

Paris: un réseaux de trafic de drogue sénégalais démantelé

Entre le 6 et le 12 septembre dernier, cinq Sénégalais ont été arrêtés à Paris pour trafic de drogue. Point commun de ces mis en cause ? Ils sont tous originaires de Louga. Ce qui fait dire à Les Échos, qui donne l’information, que cette ville est dans le collimateur des autorités judiciaires françaises.

Le 6, c’est Mamadou Diop qui est interpellé. Il se déplaçait en vélo entre Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), son lieu de résidence, et la Porte de La Chapelle. Il a été arrêté à minuit alors qu’il était en possession de 113 cailloux.

Les Échos rapporte que chez lui, les policiers ont trouvé 87 autres cailloux et 100 grammes de cocaïne conditionnés dans onze coquilles d’œufs. Il a reconnu les faits et expliqué qu’il s’adonne à ce trafic pour «aider (ses) sœurs malades». Il a souligné, pour se justifier, qu’il ne gagne que 1200 euros.

Le 9, ce sont deux autres Lougatois, un trafiquant et son complice, selon une précision de la même source, qui passent à la trappe. Le duo est tombé en même temps que Cheikh Ndiaye, originaire de la même région et présenté comme le cerveau du réseau de trafic de drogue. Ce dernier habite à Sevran (Seine-Saint-Denis). Plus de 8000 euros et du matériel de conditionnement de crack a été saisi sur lui.

Trois jours plus, le 12 septembre, Souleymane Mbaye boucle le cycle des arrestations de trafiquants de drogue sénégalais dans la capitale française. Il a été arrêté en plein Paris. Il détenait des cailloux et des bouteilles contenant du crack.

Deux balances, de l’argent liquide, du bicarbonate de soude et un livre de comptabilité ont été trouvés chez lui.

Les Échos rapporte que depuis deux ans, il approvisionnait une vingtaine de clients par jour aux portes Sud de Paris, à Choisy, à Ivry et en même en Italie. Il travaillait avec des livreurs aussi.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne