Galsen7

Massacre des population au Tchad: Mimi dénonce et interpelle la CPI

 

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré est la première personnalité politique du Sénégal à réagir à la répression meurtrière des manifestations au Tchad par le régime de la Transition dirigé par Mahamat Déby Itno depuis hier jeudi.

Via son compte Twitter, la députée non-inscrite condamne fermement la violence exercée par les forces de défense tchadiennes sur les populations et appelle la Cour pénale internationale à s’auto-saisir.

« Je condamne avec la dernière énergie la tuerie de plusieurs dizaines de manifestants au Tchad dont le seul tort est de demander la Démocratie et la Liberté. Que la Cour Pénale Internationale s’auto-saisisse sans délai pour que tous les auteurs de ces massacres odieux répondent de leurs actes de barbarie », a-t-elle tweeté.

Aminata Touré appelle également les forces de défense africaines à protéger les peuples. « Il est temps que toutes les forces de défense et de sécurité en Afrique comprennent qu’elles ont pour mission de PROTEGER leurs concitoyens et non de les TUER ! », conclut-elle.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne