Galsen7

Championnats du monde de judo: le Sénégal perd ses dernières chances de médailles

 

Clap de fin pour les Lions aux Championnats du monde de judo en Ouzbékistan. Les deux derniers espoirs de médailles du Sénégal, à savoir Mbagnick Ndiaye (+100 kg) et Monica Sagna (+78 kg), ont été éliminés hier mercredi.

En Ouzbékistan, la foudre s’est abattue sur les judokas sénégalais. Le niveau de leurs adversaires était trop élevé pour pouvoir espérer quelque chose. Après les sorties prématurées d’Anna Siga Faye (-63kg) et d’Abderrahmane Diao (-90 kg), tous les espoirs reposaient sur Mbagnick et Monica. Mais le sort en a décidé autrement.

En fait, Mbagnick et Monica n’ont rien pu faire face à des adversaires coriaces. Monica Sagna, malgré son expérience et son gabarit a courbé l’échine devant la Turque Akbulut Sebile, une combattante surentraînée qui n’a laissé aucune chance à la Sénégalaise, rapporte le quotidien sportif « Stades ».

Pour sa part, Mbagnick Ndiaye (100 kg), champion d’Afrique 2019, a usé de toute sa technicité pour battre l’Israélien Kompaniez Serafim au premier tour. Mais toujours selon « Stades », il a flanché contre le Dominicain Nova Alcantara José, qui l’a battu par ippon uchi mata.

Au sortir de ces Championnats du monde, les judokas sénégalais doivent revoir leur copie pour maximiser leurs chances de qualification aux JO de Paris 2024.

Enregistrer un commentaire

Plus récente Plus ancienne